Menu 010 28 02 08
  • Droit de roulage
  • Droit pénal
  • Droit pénitentiaire
  • Droit de la jeunesse
  • Droit de la famille
  • Honoraires
Droit de roulage, Droit Pénal, Droit pénitentiaire,
Droit de la jeunesse
Soumettre un dossier
Beau Site-1ère Avenue 52
1330 Rixensart Horaires
Lundi – Vendredi
9h à 17h30
Justine Wayntraub
Vous appréciez, partagez !
Justine Wayntraub Phone010 28 02 08
AdresseBeau Site-1ère Avenue 52
1330 Rixensart

Avocate en droit de la jeunesse au Barreau du Brabant Wallon | Maître Justine Wayntraub

Le droit de la jeunesse concerne les enfants ou les jeunes de moins de 18 ans. La loi protège les mineurs, considérés comme personnes vulnérables. C’est pour cette raison que les lois applicables aux mineurs sont spécifiques. Maître Wayntraub, avocate au Barreau du Brabant Wallon, met à votre disposition ses compétences et son expérience dans ce domaine :
Avocat en droit de la jeunesse au Barreau du Brabant Wallon
  • Conseil et assistance pour le mineur en danger et pour les membres de sa famille lors d'une audience devant le Tribunal de la jeunesse, lors d'une réunion au Service d'aide à la jeunesse (SAJ) ou au Service de protection judiciaire (SPJ) ;
  • Conseil et assistance pour le mineur délinquant et pour les membres de sa famille lors des auditions par les services de police (auditions dites "Salduz"), lors des entretiens de cabinet chez le Juge de la Jeunesse, lors de l'audience publique devant le Tribunal de la Jeunesse;
Un mineur est obligatoirement assisté par un avocat dès qu’il est présenté devant la justice, qu’il soit considéré comme en danger ou soupçonné d’avoir commis un fait qualifié infraction. La préservation et/ou la restauration des liens familiaux sont particulièrement importantes pour encadrer correctement le mineur et l'aider à évoluer, dans l’esprit de la législation en matière d'aide et de protection de la jeunesse.
Maître Wayntraub vous reçoit à son cabinet d’avocat situé à 1330 Rixensart, Beau Site-1ère Avenue 52 , dans la province du Brabant Wallon. N’hésitez pas à prendre rendez-vous en l'appelant de 9h00 à 17h30 du lundi au vendredi. En cas d'indisponibilité, laissez un message et elle reprendra contact avec vous.
 

Le mineur délinquant

Toute personne mineure ayant affaire à la justice se voit désigner d’office un avocat par le Bureau d’Aide Juridique. L’avocat assiste et conseille le mineur dès sa privation de liberté par les services de police, pendant les entretiens de cabinet chez le Juge de la Jeunesse et durant les audiences publiques du Tribunal de la jeunesse. Lorsque les faits commis par le mineur sont qualifiés d'infraction, le Juge (ou le Tribunal) de la jeunesse optera plutôt pour des mesures de protection à portée éducative et rectificative : la réprimande, une prestation d'intérêt général, le placement au sein d'une institution, la surveillance par un délégué du service de protection judiciaire, le placement chez un particulier ou dans une institution publique de protection de la jeunesse… Dans certains cas, le placement au sein d'un service hospitalier ou un traitement ambulatoire auprès d’un service spécifique (alcoolisme, éducation sexuelle, psychologique…) peuvent être requis.
 

Le mineur en danger

Plusieurs situations peuvent être à l’origine du danger pour un enfant : menaces sur sa santé (morale, physique…), environnement insalubre ou violent, maltraitances (en famille, à l’école…), fugues, tentatives de suicides,, conflit virulent entre les parents,...  L’aide au mineur en danger est concrétisée par un encadrement favorisant son épanouissement.
L'aide consentie (soit avec l'accord du jeune de plus de 14 ans et de sa famille) est privilégiée. Dans ce cadre, le service d’aide à la jeunesse peut fournir un appui à la famille : médecin, accompagnement par un service spécialisé, etc. Le Bureau d’Aide Juridique désigne un avocat pour assister et défendre les droits du mineur en toutes circonstances.
Dans le cas où l'aide consentie n'est pas envisageable, l'aide contrainte est mise en oeuvre à l'initiative du Procureur du Roi (citation en justice). Dans  ce cadre, le Juge peut prendre des dispositions en vue de la protection du mineur : ordonner une guidance familiale, imposer au mineur sa scolarisation dans un établissement d’enseignement ordinaire ou spécial, imposer au mineur et à la famille un projet éducatif, ordonner que le jeune accomplisse une prestation éducative et philantropique (prestation d'intérêt général), etc.
Le jeune, assisté par son avocat, peut faire appel de la décision de justice.


La filiation et l’adoption
 
Contactez Maître Wayntraub Honoraires
Maître Wayntraub Justine
Beau Site-1ère Avenue 52
1330 Rixensart
Afficher le plan
Nos coordonnées
Vous appréciez, partagez !
Justine Wayntraub Phone010 28 02 08
AdresseBeau Site-1ère Avenue 52
1330 Rixensart